Quel avenir pour le CV en 2021 ?

Zoom sur les tendances CV en 2021

Traditionnel outil de candidature, le CV est au candidat ce que la Tour Eiffel est à Paris ! Sorte de fossile du recrutement, tout le monde le connaît et le reproduit, mais il finit toujours par rejoindre la pile interminable des copies conformes. Une pratique qui semble peu à peu s’essouffler avec la montée des réseaux sociaux et la digitalisation des techniques de recrutement. On peut donc légitimement se poser la question de l’avenir du CV en 2021.

La fin du CV classique ?

Depuis quelques années, le CV est entré dans une zone de turbulences. Jugé old-school et impersonnel, il ne fait pas toujours l’unanimité. Et si le CV divise, c’est bien parce qu’il est devenu, au fil du temps, de plus en plus stéréotypé. Sans compter que vous pouvez trouver la majeure partie des informations directement sur les réseaux sociaux professionnels des candidats, tels que LinkedIn.

Qu’est-ce que le CV classique ?

Le CV classique désigne le CV traditionnel tel qu’on le connaît à l’origine. Passeport professionnel du candidat, il détaille sa civilité, son parcours scolaire et professionnel, ses compétences techniques mais aussi ses aptitudes linguistiques et ses hobbies. En tant que carte de visite professionnelle, il joue également le rôle de premier contact avec les recruteurs.

Pensé au format rétro-chronologique, le CV traditionnel affiche les informations en chronologie inversée, de l’expérience la plus récente à la plus ancienne. Le but étant de présenter de manière explicite les informations qui intéressent le plus les recruteurs, à savoir les dernières expériences ou formations professionnelles.

Le CV traditionnel est-il toujours d’actualité ?

On trouve aujourd’hui des millions de CV sur la toile, qui se ressemblent plus les uns que les autres. C’est loin d’être surprenant quand on sait qu’il est possible pour les candidats de télécharger des modèles de CV clé en main.

Par ailleurs, avec la montée des réseaux sociaux et la digitalisation des ressources humaines, les pratiques de recrutement évoluent sans cesse. Résultat ? Le traditionnel schéma offres – CV – motivations se retrouve bousculé.

Mais le CV n’est pas mort pour autant ! Il a simplement évolué avec son temps. Son format jugé trop vieillot connaît aujourd’hui le glow-up des nouvelles technologies, qui subliment les compétences des candidats (graphisme, vidéo etc.). L’utilisation du CV a elle aussi évolué. S’il ne sert plus à départager les candidats à l’issue des entretiens, il vous permet à l’inverse de filtrer en amont les candidatures en identifiant les CV les plus qualifiés.

Last but not least, le CV se retrouve confronté au phénomène actuel des soft skills qui s’opposent aux traditionnelles compétences techniques, les hard skills. Bien que les deux notions soient en réalité complémentaires, les compétences douces prennent aujourd’hui de plus en plus de place dans nos recrutements. D’après Monster.fr, 52% des recruteurs les prennent en considération comme venant en complément des compétences techniques. Les compétences comportementales sont en effet révélatrices du potentiel des futurs collaborateurs au sein d’une entreprise.

L’avènement des soft skills pose donc la question des qualités qui peuvent être mises en avant, ou non, via le CV. En effet, il est difficile pour un recruteur d’évaluer des compétences comportementales à travers un CV et de juger si le candidat sera capable de s’intégrer et de travailler en équipe par exemple. C’est la raison pour laquelle il faut ensuite aller au-delà du CV afin de trouver des profils qui correspondent à la réalité de votre entreprise.

Alors exit le CV classique ? Oui et non…

Le CV traditionnel n’existe plus en tant que référence unique, mais il s’est démultiplié pour mieux répondre aux diverses problématiques du recrutement.

À quoi ressemble le CV du futur ?

Les process de recrutement sont aujourd’hui majoritairement axés autour de l’entretien avec les candidats. Toutefois, le CV est la clé qui permet d’accéder à cet échange. En sachant qu’un recruteur passe en moyenne 34 secondes sur chaque CV (source : Baromètre annuel Tilkee), ce dernier doit être impactant au niveau du contenu, mais aussi du visuel.

Ces dernières années, le secteur du recrutement a vu émerger de nombreuses tendances en matière de CV : tantôt chronologique, tantôt thématique, tantôt classique, tantôt design… Et non, la digitalisation RH n’a pas tué le CV ! Au contraire, elle lui a permis de se diversifier. Aujourd’hui le modèle universel n’existe plus, et c’est une bonne chose étant donné que le CV doit en premier lieu ressembler à son candidat.

Le confort du CV traditionnel ?

L’utilisation du CV a peut-être mué, mais le traditionnel CV chronologique reste tout de même d’actualité. Certes, il cohabite désormais avec d’autres formats, mais il est toujours apprécié par certains. Il permet notamment aux profils junior de compenser leur manque d’expérience en détaillant un peu plus le ou les postes qu’ils ont occupés. Par ailleurs, il fournit une synthèse complète du passeport professionnel du candidat et vous épargne ainsi une enquête approfondie sur la toile.

CV chronologique

Le CV thématique : les compétences ou rien !

Classique ou non, on attend aujourd’hui du CV qu’il valorise les compétences ! En effet, sur le marché du travail, compétence rime avec potentiel. En tant que recruteur, on attend avant tout d’un candidat qu’il ait les capacités de se projeter au sein de notre entreprise. Et s’il est vrai que la pierre angulaire du CV repose sur les expériences professionnelles, ces dernières doivent désormais illustrer à la fois les compétences techniques, mais aussi les compétences liées à la personnalité et parfois même les « mad skills », ce petit plus qui rend un candidat unique.

C’est l’idée du CV thématique ou CV par compétences, qui prône les compétences avant la chronologie et la linéarité. Allié des profils créatifs, des reconversions ou des parcours atypiques, il présente les expériences professionnelles du candidat par le biais des compétences acquises.

CV thématique

Les réseaux sociaux ou le CV moderne ?

Les réseaux sociaux veulent aussi leur part du gâteau ! Grâce à un vivier de candidats illimité, ils sont de plus en plus utilisés par les recruteurs. Certains se sont d’ailleurs appropriés les codes du recrutement, à l’image de LinkedIn, qui propose une véritable CVthèque. Mais Instagram n’est pas en reste ! Avec ses 1 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde, il permet de sourcer directement les candidats et notamment les millenials puisque près de 70% des instagramers dans le monde ont moins de 35 ans (source : Digimind).

Outre l’aspect sourcing, des réseaux tels qu’Instagram et Twitter fournissent aujourd’hui beaucoup d’informations sur l’univers et le savoir-faire des candidats. Ils font parfois office de véritables CV destructurés. Sur Instagram par exemple, les candidats peuvent se créer un CV avec un compte pro, ou même via leur compte privé, qui viendra compléter leur CV traditionnel. En effet, tous les éléments sont réunis ! La photo, la bio, mais aussi le feed instagram qui en dit long sur les expériences mais aussi la personnalité et la créativité des candidats. Certains utilisent un feed classique qu’ils alimentent avec des photos ou images explicites en lien avec leurs compétences. D’autres choisissent de créer une véritable présentation via un feed mosaïque par exemple, où chaque image s’articule avec la précédente comme les pièces d’un puzzle. Le résultat, très visuel, n’a rien à envier au CV classique !

On vous laisse juger par vous même:

Le pouvoir de la vidéo

S’il y a bien une tendance au goût du jour, c’est celle du CV vidéo. Rien d’étonnant quand on sait que la vidéo est le format qui génère le plus d’engagement sur le web ! Selon une étude Powertrafic les vidéos génèrent 59% d’engagement en plus que les autres formats. Par ailleurs, 48% des internautes sont plus enclins à partager une vidéo avec leur communauté sociale que tout autre type de contenu (source : Wyzowl).

La vidéo a le mérite d’offrir une version plus interactive du CV. Elle permet de mettre en scène le parcours et les expériences du candidat, sans oublier cette touche de personnalité propre au format.

Parmi les pépites que l’on trouve sur les réseaux, certains optent pour des CV motion design, d’autres pour un CV scénarisé à la Netflix ou encore une interview Konbini… Et le moins qu’on puisse dire c’est que l’effet waouh est au rendez-vous !

Mais on ne peut pas parler de CV vidéo sans évoquer la plateforme reine en la matière ! Tendance qui a d’abord émergé outre-atlantique, le CV vidéo fait de plus en plus son apparition sur Youtube. On y trouve tout un tas de CV plus créatifs les uns que les autres, avec parfois une vision plus personnelle. C’est le cas de ce CV vidéo qui recontextualise parfaitement la personnalité, les expériences professionnelles mais aussi les compétences (notamment artistiques) de la candidate. Avec une mention spéciale pour la partie langues étrangères.

Le CV design au service de la créativité

On a parlé de créativité à travers les réseaux sociaux et la vidéo, mais le CV traditionnel peut lui-même devenir original. Un CV au visuel impactant attire forcément l’attention ! C’est d’autant plus vrai avec les réseaux professionnels, sur lesquels un grand nombre de CV sont relayés tous les jours. Le CV design se démarque alors des autres lorsque l’on scroll déjà depuis quelque minutes (voir quelques heures pour certains).

Toutefois on s’habitue vite à l’originalité et les candidats doivent redoubler d’efforts pour attirer notre attention. Il suffit de taper « CV original » ou « CV créatif » dans la barre de recherche de Pinterest pour se rendre compte qu’ils sont légions.

Pourtant certains arrivent toujours à nous surprendre avec des idées pleines d’audace ! C’est le cas par exemple avec ce CV à l’effigie d’un produit de la marque Respire, pour laquelle la candidate a postulé. Un idée plus qu’originale et surtout entièrement personnalisée pour l’entreprise.

CV original Respire

En bref, le CV a encore une longue vie devant lui, à condition d’accepter qu’il se renouvelle ! Après tout, il existe autant de CV que de candidats… alors vous trouverez forcément chaussure à votre pied.

https://bonnespratiques-rh.fr/recruter-les-candidats/l-avenir-du-cv-en-2021/